Le Bonheur des Dames

Le Bonheur des Dames est un GN pour 12 joueurs, qui se déroule dans le Paris de la fin du 19ème siècle, autour de l’émergence des premiers grands magasins. Ses inspirations sont le roman éponyme d’Emile Zola, La Vie Parisienne de Jacques Offenbach et plus largement son oeuvre, le Voyage Au Bout de la Nuit de Louis-Ferdinand Céline et Alice au Pays des Merveilles de Lewis Caroll. Les personnages sont pour une part des artisans, menacés par l’arrivée du grand magasin, et pour une part des membres de l’aristocratie parisienne, en plein déclin.

 

L’ambiance sera résolument tournée vers l’émotion ; l’amour, bien sûr, mais aussi le malheur, la jalousie et la compassion. Le froid réalisme des vies qui s’effondrent côtoiera la frivolité absolue des nantis. La sombre désespérance de l’œuvre de Zola face à la joie superficielle de celle d’Offenbach.

 

Ce jeu est dépourvu de scènes d'action, de secrets à découvrir ou d’intrigues à résoudre. Il porte sur les interactions sociales, l’exploration des faiblesses des êtres humains et les choix qu’ils font. Chaque personnage devra parcourir son chemin de croix, affronter ses failles, réussir ou échouer, pour finalement déterminer son destin, tragique ou magnifique, heureux ou misérable.

 

Les personnages :

- Frick, le bottier rongé par la culpabilité et la honte.

- Gabrielle, la gantière qui souffre d’une terrible timidité.

- Ferdinand, le médecin mal dans sa peau, laid et dépourvu d’élégance.

- Raoul, le dandy, séducteur mais sans cœur.

- Bobinet, l’héritier de famille, dont le manque de courage confine à la lâcheté.

- Métella, la demi-mondaine à l’égoïsme proverbial.

- Albertine, la corsetière, ancienne parfumeuse, adorablement naïve.

- Hélène, la baronne qui a choisi de renier la réalité et de vivre dans ses rêves.

- Blanche, l’égérie du grand magasin, celle que tout Paris envie, la femme parfaite.

- Holly, qui veut devenir ingénieur mais est incapable de prendre une décision.

- Le Chapelier, mystérieux, que tout le monde connaît sans vraiment le connaître.

- Tom, l’étranger aux idées nouvelles, qui vient des Amériques.


La forme :

Le Bonheur des Dames se déroule sur deux journées. Il débute au matin du premier jour avec environ quatre heures d’ateliers destinés à préparer les joueurs à l’appropriation de leurs personnages et l’immersion dans le contexte. Le jeu en lui-même vient ensuite, dure environ dix heures et se décompose en deux fois deux actes séparés par la nuit.

 

Le Teaser :

Date : En 2013

Lieu : non déterminé

Nombre de places : 12 joueurs - 2 à 8 pnj

Participation joueurs : non déterminé